Blog

Installation de Drupal

26.10.2015
drupal-8-logo

Drupal 8 entame actuellement son cycle de Released Candidate (RC2) et la communauté (et nous aussi) espère une version stable d'ici la fin d'année. Il est donc grand temps d'étudier plus en détails les nouveautés de cette mise à jour majeure. Nous allons donc commencer par le plus basique : l'installation.
 

Étape 1 - Télécharger Drupal 8

Il existe deux façons de procéder. Il est possible de télécharger tout simplement les fichiers à partir du site internet Drupal.org , et les enregistrer dans votre espace de développement local manuellement.

https://www.drupal.org/node/2598668

Une autre méthode plus automatisée se base sur l'outil Drush. Drush est une interface gérant des scripts et des lignes de commandes shell pour Drupal, un véritable couteau suisse conçu pour faciliter la vie des développeurs. Assurez-vous que vous utilisez au moins la version 7 de Drush, les versions antérieures ne fonctionnant pas avec Drupal 8. La commande à lancer est alors la suivante :

drush dl drupal-8 

Étape 2 - Lancer l'exécution du script d'installation

Naviguer vers l'url de votre site de développement, et renseigner les champs demandés. Ce sont exactement les mêmes que lors de l'installation de Drupal 7, avec une IHM différente. 

 

Drupal va ainsi créer le fichier settings.php et services.yml durant l'installation où seront présent notamment les accès à la base de donnée.

Étape 3 - Gérer les autorisations en écriture du dossier des sites (ou du dossier par défaut)

Drupal a maintenant besoin de modifier le fichier de settings.php et services.yml. Il doit également être en mesure de créer le dossier et l'arborescence des fichiers. Le prérequis est de vous assurer que votre serveur web dispose bien des autorisations en écriture adéquates. Si ce n'est pas le cas, il vous suffit de changer les droits sur le dossier. La commande pour modifier les autorisations du dossier sites (ou du dossier par défaut) est la suivante :

chmod a + w sites (ou default).

Cette commande modifie les autorisations sur ce dossier pour permettre d'écrire dedans.

Étape 4 - Créer les fichiers de settings.php et services.yml

Par mesure de sécurité, effectuez des fichiers par défaut default.services.yml et default.settings.php. Si vous êtes déjà dans le dossier par défaut des sites, utilisez les commandes suivantes :

cp default.services.yml services.yml
cp default.settings.php settings.php

Il reste à modifier les autorisations du fichier settings.php afin que Drupal puisse écrire pendant l'installation :

chmod a + w settings.php

Étape 5 - Gérer les permissions des fichiers et des dossiers

Après les étapes 3 et 4, une fois l'installation terminée, vous allez être bloqués par un message d'avertissement "configure site".

 

Le problème peut être résolu en changeant les autorisations sur ces fichiers de la façon suivante :

chmod go- w sites/default/settings.php
chmod go -w sites/default

Étape 6 - Configuration facultative

Bien qu'optionnel, il est fortement recommandé de faire un fichier settings.php local pour distinguer les configurations de votre environnement de développement et de votre environnement de production. Faites une copie du fichier settings.php et nommez-le settings.local.php. Sur le fichier settings.php, décommentez ces lignes et déplacez en bas du fichier :

# if (file_exists(__DIR__ . '/settings.local.php')) {
# include __DIR__ . '/settings.local.php';
# }

Maintenant, sur la page de settings.local.php, si votre site est drupal8.dev, par exemple, configurez votre host habituel.

$settings['trusted_host_patterns'] = array(
'^drupal8\.dev$',
'^www\.drupal8\.dev$',
'^localhost$',
);

Dernières vérifications avant d'utiliser votre nouveau site Drupal 8 :

  • Contrôlez dans les rapports de situation les messages d'avertissements ou d'erreurs... et essayez de les résoudre!
  • Maintenez votre Drupal toujours à jour avec cette commande :

    drush up drupal
  • Vérifiez également les mises à jour des modules avec cette commande:

    drush pm-updatestatus
  • Définissez les modules que vous ne souhaitez pas être mis à jour avec la commande suivante :

    drush pm-update --lock=MODULE_NAME --lock-message="LOCK_MESSAGE"
  • Si vous avez installer Drush avec Composer, vous pouvez aussi le mettre à jour avec cette commande :
    composer global update
  • Et maintenant, éclatez-vous sur Drupal 8 !

     

Un projet ? Parlons-en

Nous sommes à votre écoute pour étudier vos besoins
et vous proposer les meilleures solutions.

Autres articles

GraphQL est conçu pour une interaction client-serveur plus puissante et conviviale. C'est une langue de requête et un moteur d'exécution complexes, se développant rapidement et disponible comme service web dans Drupal 8, 9 et 10. Il se distingue par sa robustesse, offrant un niveau d'introspection et de personnalisation facilement accessible​​.

Ce mercredi 7 juin 2023, l'équipe de sécurité de Drupal a annoncé officiellement un nouveau délais supplémentaire en prolongeant le support de Drupal 7 jusqu'au  5 janvier 2025, tout en précisant qu'il s'agit de la dernière prolongation, et que le niveau de support fourni serait ajusté